Mes lardons on va attaquer l'année en rubriques!

Rubrique i Wan't fuck JB :
Comme vous l'avez certainement vu ce midi sur Canal +, un rôle de figuration dans L Word est mis aux enchères sur E-bay. C'est pourquoi je recherche assidument un mécène (genre une vieille ouine pétée de thunes mais qui n'a plus la santé pour assumer le rôle et qui passerai le flambeau à la jeunesse  et au sex-appeal incarnés que je suis). Mécène qui pourrait me sponsoriser dans cette aventure, pour disons la modique somme de 15000 ou 20000 euros vu que l'enchère (bis) en est déjà à 7000 iros. Mécène que je bénierai bien évidemment  sur 20 générations et à qui je remettrai sous pli discret une de mes culottes fétiche.
Mécènes, aidez moi à figurer dans Jennifer Beals...enfin derrière Jennifer Beals, ou devant.

Rubrique pharmaceutique :
Eh oui c'est reparti pour un autre logo, les pharmacies deviennnent toutes folles en pensant à leur nouvelle identité visuelle, et moi je me creuse la nuit pour faire toujours plus haut, toujours plus vert.
Je vous épargnerai les autres propositions et vous promets la semaine prochaine de poster autre chose que des logos, genre une illus pour changer.

Basso1

Rubrique "personnalités" :
Avant hier le téléphoune sonne , un monsieur à l'autre bout:
- Allo Maboo?
- moui..
-Voilà je suis journaliste à la D du M (pour situer la DP c'est un peu Gala, mais en noir et blanc et la rubrique nécro en plus) et comme vous devez le savoir ce we il y a le salon du tatouage et du piercing à Toulouse.
- Ah non je savais, pas que je lui dit.
-...Et nous avions eu l'idée à la rédaction d'interviewer pour l'occasion des personnalités connues de Toulouse qui sont tatouées.
Là je me marre et lui dit :  Ah bon je suis une personnalité? Et comment ça se fait que je peux pas me payer l'enchère L word si je suis une personnalité hein connard? (non ça je lui ai pas dit).
Lui :- Bin oui vous êtes connue..enfin surtout dans les bars à ouine (ça non plus il ne l'a pas dit)
- Ah bon si vous le dites..

Et voilà qui me pose ses questions sur l'historique de mes tatouages et sur les endroits ou ma peau a sucé l'encre. Je lui énumère les zones et en vient à l'interdite (ouh encore de la haute voltige du jeu de mots).

- Euh par contre je vous préviens il est hors de question que je pose le froc aux chevilles hein ou de dos sans pull avec un sourire niais sur ma tête de hamster..

Nan mais c'est vrai un peu de pudeur merde! Bon par contre mécène si tu me lis, pour L Word je suis prête à tout.

Rubrique héros ordinaires :
Parfois la mer monte. Et lorsque elle se retire, sur le sable, on voit toute sorte de crustacés, les pattes en l'air, surpris de s'être encore laissés avoir par ses allées et venues. Jurant de ne plus s'y laisser prendre, les bêtes carapacées s'enterre puis se marrent en douce.

Parfois la mer monte sur le corps des gens. Les crabes, ces salauds, ayant retenus la leçon, ni vus ni connus, tranchent de leurs pinces lacérées la peau, les chairs, les os et viennent y faire leurs nids. Ils s'y enterrent, puis se marrent en douce.

La mer est montée sur le corps de ma mère histoire de faire un jumelage. Un crabe y creusait son trou. Il s'y marrait doucement. Il y a peu les pêcheurs blancs l'on délogé à coup d'iode.
Depuis les jours sont moins sauvages. J'espère juste qu'il n'y aura pas d'autre marée en douce..

Rubrique fin :
Fin