Mouvdef

Mes lardonnaux,

Vous vous souvenez de l'illus que je devais faire pour le fanzine BriKolages et dont l'énoncé du sujet était passé à la trappe à cause d'une lecture en diagonale.
J'ai donc rectifié le tir et ai fait hier après-midi l'illus ci dessus intitulée "de l'allégorie des rythmes du corps".

Vous en conviendrez, que ce soit les mouvements du corps ou les rythmes du corps, j'en reviens toujours à la même conclusion : le reflux de par la bouche / rythme 4 (mais cette fois-ci, récupéré de justesse par un seau qui passait par là.)

Alors explication de texte : J'avais pour idée de fourrer un(e) Super Heroyz sur (et non pas avec) un métronome histoire de lui donner le ton, pour ainsi dire le rythme. Je savais pas trop quoi mettre autour mais je me suis dit que ça viendrait tout seul ou pas....
Et puis grand Dieu voilà ti pas qu'avant hier, je regarde sur Arte une émission sur la danse contemporaine ou le metteur en scène d'un spectacle, en écoutant une musique allemande à multi-pistes se chevauchant (les pistes, hein qui se chevauchent...) disait plus ou moins au compositeur : "votre musique, c'est comme un corps, il y a plusieurs rythmes qui se croisent : le rythme du coeur, celui des reins, celui du corps en mouvement
(on y revient) (liste non exhaustive, exemple : "J'ai la rate qui se dilate" disait Gaston Ouvrard).
Et là, dans ma tête ce ne fit qu'un tour : paf le chien, mais c'est bien sûr.

Alors je vous fourre (bis) vite fait les étapes de création de cette magnifique illustration corporelle très engagée histoire de voir comment que ça se passe quand je fais une illus sans l'ordinateur :

1) le croquis pourrit fait à l'arrache :


crquis_pourri


2 ) Le croquis presque définitif moins pourri avec début d'encrage :

crquis2

Bien évidemment, j'ai pris encore des photos de merde:) Oh, mais j'ai un scanner, j'avais pas vu !